Compte-rendu de la réunion du 26 novembre 2017

Lors de cette réunion, nous avons affronté les tremblements de terre, les raz de marée et les explosions foudroyantes de millions de volcans en furie ! Le plus grand de tous, le plus dangereux, un des plus grands de notre système solaire s’est lui aussi éveillé ! Depuis le milieu du pacifique où il dormait jadis paisiblement ont jaillit des tonnes de roche en fusions, formant d’immenses coulées de lave et recouvrant la terre !

Mais l’agence O50 fut au rendez-vous et affronta ce cataclysme avec sa ruse, son intelligence et son don naturel. Quel récit épique fut la fuite entre les coulées de magma rougeoient ! Dois-je vous rappeler toutes ces épreuves qui jonchaient notre périlleuse route ? Et combien des nôtres sont tombés avant d’enfin être abrités ? (Paix à leurs âmes, si ma mémoire est exacte, nous avions perdu 8 guides, je propose de prendre une minute de silence en leur honneur).

Quand enfin la fureur de la terre s’est calmée, un nouveau défi nous attendait : trouver l’homme parfait ! Et oui, car sur cette terre désolée, peu de personnes survivantes sont restées ! Nous devons donc faire perdurer l’humanité, et pour cela dénicher notre perle rare, notre âme sœur (à toutes voilà une mince affaire !), notre héros (s’il en reste en vie après ce déluge de flammes). Mais nos guides sont aussi tenaces qu’une tique, butées qu’un cochon et fonceuses tel des TGV (un peu de modernité en ce monde animal) – mais ne faudrait-il pas aussi ajouter un végétal ? Je verrais bien la force du chêne et l’élégance des tiges de vigne – , et il fallait bien tout cela pour ne pas se tromper de prétendant ! Parmi tous les choix proposés peu étaient vraiment enviés.

Finalement, après mult mimes, gestes et exclamations de désespoir pour réussir à communiquer avec cette espèce primitive (non, je ne parle pas des hommes, mais de réussir à se mettre d’accord entre nous) nous avons réussi à nous entendre sur ce que nous cherchions. Et finalement le sort tomba sur …. Le plus roux, le sort tomba sur le plus roux, qui n’avait ja-ja-ja…- narratrice !- hum, enfin je m’emporte, désolée- je me disais aussi.

Enfin, tout est bien qui finit bien, ils se marièrent et la terre entière fut repeuplée par des bambins aux cheveux orangés !

Compte-rendu de la réunion du 12 novembre 2017

Chères guides, chers parents,

Quelle journée de feu était-ce, ce dimanche 12 novembre! Une journée sous le signe des constellations du ciel et des (épidémies – oui j’ai mis ma main devant ma bouche avant d’écrire ce mot).

Comme il pleuvait, le matin nous nous sommes réfugiées dans le local où nous avons participé à un quiz testant vos connaissances sur les étoiles, les guides et les maladies. Toutes les connaissances que nous avons rassemblées ont contribué à sauver des milliers de vies!

A midi, nous avons vu de beaux rayons de soleil percer à travers les nuages et même le ciel bleu s’est invité à la réunion. Nous avons mangé au local ou les pionniers nous ont servi des hotdogs et de la soupe pour certains.

Après nous être bien rassasiées, nous avons entrepris le chemin jusqu’au Musée Hergé, les nuages étaient de retour, mais vous n’étiez pas abattues, car le jeu de l’après-midi allait commencer. Malgré le froid, nous étions motivées jusqu’au bout et vous avez trouvé les trois remèdes pour éviter la dispersion des (épidémies). Il fallait faire des épreuves en patrouille dans toute la ville. Les chefs étaient intégrées aux patrouilles pour l’après-midi. Parmi les épreuves il y avait entre autres: se tresser les cheveux avec toute la patrouille, danser la macarena avec 7 étrangers, faire des parcours obstacles, créer des emblèmes de patrouille avec du fil de fer. Toutes ces épreuves rapportaient des cartes qui allaient aider à créer un remède contre (l’épidémie). Et les guides ont réussi tout ça ensemble, c’est ça l’important!

Nous sommes donc rentrées toutes victorieuses de cette épreuve de coopération et avons pu nous réchauffer à l’intérieur accompagnés d’un petit gouter des Perroquets. Un petit chant d’anniversaire, un de plus 😉 pour l’anniversaire de Tamia et nous avons vite réchauffé nos voix et nos mains. La réunion s’est terminée dans le local où nous avons fait un rassemblement tout à fait exceptionnel: nous étions assises!

Quelle journée c’était en effet! Merci d’avoir participé toutes aussi ardemment,

A bientôt pour de nouvelles aventures d’Agents 050!

 

Compte-rendu de la réunion du 15 octobre 2017

I socoro ! La montée des eaux n’est plus une prédiction funeste et lointaine, mais la réalité ! Un immense morceau de glace de l’Antarctique a fini par se détacher, tandis que derrière leur bureau les océanologues et géographes, les climatologues et spécialistes des glaces observaient le phénomène sans lever le petit doigt pour prévenir les gouvernements. Maintenant il est trop tard, se détachant, l’iceberg grand comme l’Europe (ou presque) a retiré le « bouchon de l’Antarctique ». (Pour celle qui se trouve intéressée par le sujet, sache simplement que théoriquement il existe réellement un « bouchon de l’Antarctique », qui,  s’il venait à se détacher, augmenterait la montée des eaux d’une centaine de mètres).

Un tsunami avait d’abord fait apparition sur toutes les côtes allant de l’Amérique à l’Afrique du Sud, et surtout, l’Océanie, menaçant les innocentes, pauvres et démunies iles d’Océanie ! Si petites qu’elles sont, elles risquaient de disparaitre ! Mais c’était sans compter l’Agence 050 !

Vous, chères guides, avez bondi à l’appel de vos chefs alarmées et, alors que nous commencions à céder à la panique, vous avez mis tout en œuvre et plus encore pour éviter ce malheur, suivant le plan imaginé par vos prévoyantes chefs !

Il a fallu d’abord regrouper des matériaux divers et variés, (ce qui en fait n’était pas trop compliqué puisque le monde entier était en proie au désarroi et que peu d’industriels se souciaient de leur production…mais nous n’avons rien volé ! Non, non je vous assure !). Nos agents spéciaux, nos guides audacieuses ont donc parcouru la terre à la recherche de bois, de corde, de clous, d’outils, de planche, de métaux, de diamants, de scies, de…vous avez compris.

Cela réunit, vous avez appris à Vitesse grand V à  vous en servir avec une célérité, une précision, une efficacité extraordinaire (ce qui était fort utile puisqu’en Océanie c’était le boxon) par d’habiles épreuves. Puis vous avez mis en place la solution : ériger des passerelles entres les iles pour que les habitants puissent se mouvoir en sécurité.

Et vous pouvez vous applaudir, puisque cela a réussi ! La majorité des personnes ont pu regagner les iles hautes et être ainsi épargné de cette terrible catastrophe ! Maintenant il ne reste plus qu’à rattraper l’iceberg et le recoller à l’Antarctique, tout simplement !

Mais ça c’est pour un autre jour, merci à toutes d’avoir répondu à l’appel, merci d’avoir sauvé le monde, et comme ils disent en ces pays aux langues étranges : « Nagpapasalamat kami mula sa kaibuturan ng aming mga puso sa pagbibigay mo sa amin ng kaaliwan at pag-asa. »

Au tout simplement Salamat ! (qui veut dire merci)

 

PS : pour celles parmi vous qui ne sont pas encore familière avec le tagalog, voici la traduction (et allez revoir vos manuels) : « Merci du fond du cœur de nous avoir donné du réconfort et un espoir. »

Compte-rendu de la réunion de passage du 1er octobre 2017

Des quatre coins du monde (si on réduit le monde à la Belgique pour un instant) sont venues les meilleures, que dis-je les extraordinaires, les téméraires, et audacieuses, les intelligentes, les talentueuses et généreuses, les…enfin vous avez compris : la crème de la crème, la cuillère dans le café des dieux, la pupille de l’œil du cyclope dans lequel nous vivons. Je parle bien sûr du staff ! 😉

Trêve de plaisanterie, donc, nos guides si merveilleuses, uniques, belles, spéciales, etc etc…se sont rassemblées à un étrange rendez-vous donné par une étrange compagnie. Certaines se connaissent, d’autres viennent d’arriver et ouvrent de grands yeux ébahis devant ce monde nouveau qui s’ouvre à elles, toutes, elles sont là pour répondre à l’appel de la convocation. Est-ce l’appréhension qui se lit sur les visages ?

Heuu… en fait ce n’est pas vraiment ça l’ambiance, au contraire elles rigolent bien, les anciennes, des épreuves que vont passer les nouvelles. Elles apprécient avec enthousiasme ces retrouvailles après de si longues  et lassantes vacances et préparent leur accueil avec soin : un tapis de bras ouvert recevra les nouvelles. Celles-ci arrivent passablement tachée de savon, de farine, de terre et de sourires. Elles ont surmonté les terriblement géniales premières épreuves de la journée, entrant officiellement dans cette grande famille qu’est la compagnie Cassiopée ! Bienvenue à elles !  (et aux autres: bon retour parmi nous!)

Après un bon repas, la petite troupe se met en marche vers les épreuves suivantes. En effet, cette année est particulière. Cette année une agence secrète a été créée ! Et il faut déterminer si elles peuvent y entrer et surtout ce qu’elles y feront. Insouciante encore pour l’instant, nos chères guides se mettent avec joie aux énigmes et concours proposés. Et n’ai-je pas déjà précisé qu’elles étaient super douées ? Elles ont trouvé les solutions en un tour de main ! Créant ainsi les patrouilles par un amusant jeu de piste entre elles-mêmes, puis utilisant les indices disséminés lors de l’après-midi elles ont compris avec habileté quelle serait leur mission.

Sauver le monde, tout simplement ! Et vive l’Agence 050 !

Cela découvert, nous mangeons un rapide gouté puis nous allons nous reposer au sein de l’apaisante église et…pardon, nous allons prier avec ferveur pour la réussite de notre difficile mission !

Merci à vous d’être là, super sympa !

Olloy-sur-Viroin 2017

Quel est le secret pour faire un chouette camp guide?

Une prairie

Des perches pas trop fines

De la corde (3 brins)

Du beau temps

Mais surtout…

36 guides exceptionnelles

Des câlins collectifs #bisounours

Des Tangourous, des Cerfs Guevaras, des Perroquechuas et des Elepampas,

Les Cassicelestes pour organiser tout ça

Des cuicui pour nous donner plein de riz #gastro

Un Fafa brave comme ça

Une journée 50lympique du tonnerre

Une boussole pour ne pas se perdre en hike

Un fauteuil en chambre à air

Une feuillée fleurie

Un pape empoisonné

Cassioplove

Pour (re)découvrir nos aventures durant ces 15 jours, n’hésitez pas à (re)lire « L’attitude 50 », le journal d’unité paru pendant le camp (la 4e édition paraîtra dans quelques jours)

Première édition: http://50eme-reine-astrid.be/Documents/Unite/L%27Attitude%2050%20-%20Première%20édition.pdf

Deuxième édition: http://50eme-reine-astrid.be/Documents/Unite/L%27Attitude%2050%20-%20Deuxième%20édition.pdf

Troisième édition: http://50eme-reine-astrid.be/Documents/Unite/L%27Attitude%2050%20-%20Troisième%20édition.pdf

Les peuples argentins réunis


Un X, un π, un V et un U

Pilotis 2.0

Les célèbres Cassicelestes

Compte-rendu de la réunion du 30 avril 2017

Après avoir passé l’année à approfondir leurs connaissances dans les différents arts, il restait la sculpture à découvrir. Quelle chance que la ville de Louvain-la-Neuve en soit parsemée!

C’est ainsi que de statue en statue, les guides ont suivi les indices les menant vers le Blocry (ou la gare des bus pour chercher des pigeons).

Arrivées là-bas, elles ont pu découvrir leur prochaine destination (celle du grand camp) qui est … … … l’Argentine!

Mais que vont-elles faire en Argentine?

Manger des madeleines sans les mains?

Un Mannequin Challenge ? https://youtu.be/PxoRSGkZu8c (découvrez en exclusivité la réalisation made in Cassiopée)

De la pâte à modeler ?

Construire une pyramide ou imiter le sphinx ?

Elles vont aller rencontrer les Elepampas, les Tangourous,  les Cerguevaras et les Perroquechuas!

Breaking News Semi-Marathon !

Après des mois et des mois d’attente, une surprise nous est récemment arrivée dans notre boîte mail. Découvrez en exclusivité la Chinka Team ainsi que ses ravitailleurs motivés !!!

Compte-rendu de la réunion 9 octobre 2016

Click, click, click… le thème de la journée c’est… les photos !! La première projection des photos de Pulle étant le soir même, les guides devaient gagner leurs places pour cette super première édition. Comment vont-elles gagner leurs places ? En nous montrant leur fantastique talent de photographe.

Le matin, elles ont fait des épreuves pour gagner le plus d’indices possible. Des indices pour quoi ? Pour trouver les objets cachés dans Louvain-la-Neuve.

Ensuite, l’après-midi, elles ont eu 1h pour trouver le plus d’objets possible. Les guides devaient utiliser ces objets pour faire la photo la plus originale possible. Pendant le 4 heures, elles se sont cassée la tête pour faire la plus belle des photos. Les résultats sont magnifiques et la photo des cerfs a gagné le prix de la créativité. À bientôt pour la prochaine réunion !

Les Kangourous

Les Kangourous

Les Cerf

Les Cerfs

Les Perroquets

Les Perroquets

Les Élephants

Les Élephants

Brussels Half Marathon !

14457456_10210827756993530_3721124569809077555_n

La Chinka Team

Dimanche 2 octobre, une bonne partie de la compagnie s’est retrouvée à Bruxelles. Des chefs et anciens chefs allaient courir le Semi-Marathon de Bruxelles (21km) tout en poussant Chinkara dans son buggy. Pour une grande partie de l’équipe, c’était leur première course. Alors que les coureurs se préparaient pour le départ (en mangeant des patates ou du pain), les guides et les chefs éclopées se trouvaient au 5ème km du parcours pour donner le ravitaillement aux coureurs. Elles pouvaient ainsi encourager les coureurs tout en gagnant de l’argent pour leur patrouille.

 

Vers 9h15 arrivent les premiers coureurs du marathon, encadrés par la police. Leur vitesse était impressionnante ! Nous nous amusions à encourager les coureurs tout en leur donnant de l’eau. 10h30 sonne le départ du semi-marathon. 45 min plus tard (le temps de sortir du Cinquantenaire et de se mettre dans le rythme) nos coureurs préférés arrivent à notre ravitaillement. Certaines guides se sont fait arroser par ces coureurs intempestifs. Pendant que les sportifs continuent leur course, les guides se dépêchent pour ramasser tous les gobelets. À 12h tout est rangé et nous nous dirigeons avec hâte vers le Boulevard Anspach où se situe l’arrivée. Après une course dans les tram et métro en ne perdant personne, nous arrivons sur la dernière ligne droite et guettons l’arrivée de la Chinka Team. Et enfin, toujours en pleine forme après 2h30 de course, ils arrivent. Nous les suivons jusqu’à la ligne d’arrivée, en slalomant parmi les autres spectateurs. Et puis, 5 m avant la fin, ils détachent Chinkara afin qu’elle puisse franchir à pied la ligne d’arrivée, « une arrivée mémorable pour le Semi-Marathon » selon le commentateur. Nous retrouvons les coureurs fraîchement médaillés pour les féliciter de cette prouesse sportive. C’est fatiguées mais heureuses de cette belle journée que nous rentrons toutes chez nous avec plein de projets pour l’avenir !

 

Compte-rendu de la réunion de passage du 25 septembre

Après un été (et un camp) bien mérité, tout le monde se prépare pour une nouvelle année de folie. Sur le parking du bois de Lauzelle on entend les cris de joie et les ‘bienvenue’ aux nouvelles.

Quand tout le monde est arrivé, on se prépare pour le grand rassemblement et le jeu du matin. Ce matin, on va accueillir les nouveaux scouts, louveteaux, les nouvelles guides, lutins, nutons dans notre unité. Chaque section a préparé une épreuve par laquelle les nouveaux devront passer. Chez nous, c’est la course relais. On court, on saute, on s’éclate et enfin les nouvelles sont là. On chante notre petite chanson d’accueil habituelle pour leurs souhaiter la bienvenue. Dorénavant elles feront partie de notre compagnie.

Pendant le repas de midi, les guides découvrent leur patrouille. Elles reçoivent un papier avec une question et une réponse. La personne qui a la réponse à leur question sera dans leur patrouille.

Après la découverte des patrouilles, c’est le thème de l’année. Pour découvrir celui-ci, les guides font un jeu dans Louvain-la-Neuve avec des épreuves et des lettres à trouver. Elles doivent récolter les indices et ainsi deviner le thème. Et c’eeeeeest, c’eeeessst … Les Arts !

N’oublions pas le bon gâteau pour l’anniversaire de Chinkara (joyeux anniversaire !) et la messe qui suit. Et pour finir la journée, un grand rassemblement d’unité ! A dans deux semaines pour une nouvelle journée formidable !