Réunion à la patinoire

Salut à tous,

Aujourd’hui est un jour exceptionnel, les louveteaux n’ont pas rendez-vous rue de la Barraque mais à la gare d’Ottignies. C’est partie pour l’excursion, tout le monde est là avec bonnets, gants, écharpes, prêt pour prendre le train direction la patinoire de Hervelee.

Arrivée à la gare de Hervelee, les louveteaux vont marcher quelques minutes jusqu’à un local prêté gentiment par les scouts de la région. Sur place, les chefs se rendent compte qu’ils ont oublié de réserver des patins à glace… Les louveteaux doivent donc par sizaines faire des épreuves les uns contre les autres pour essayer de gagner des patins à glace pour tous les loups de leur sizaine.

Ouf tout le monde a réussi à avoir des patins, maintenant il est temps de prendre des forces avant de patiner toute l’après-midi.

L’après-midi se passe à la patinoire où tout le monde s’amuse en faisant des touches-touches, des courses… et le plus important, compter le nombre de fois qu’on est tombé sur la glace. Heureusement rien de cassé et tout le monde peut rentrer entier chez lui.

A bientôt, au we d’unité

Pour le staff,

Bagheera

Réunion 24 février

Bonjour tout le monde,

Lors du commencement de la dernière réunion, les louveteaux se sont retrouvés coincé sur une île déserte. Ils doivent absolument quitter l’ile afin de ne pas y mourir. Une super idée leurs est venue, la construction d’un radeau. Chaque sizaine se mit au travail pour trouver du bois et de la corde. Seulement ce n’est pas si simple, s’ils veulent avoir tous les matériaux nécessaires à la construction d’un radeau, ils doivent réussir des épreuves. Les sizaines se battent entre elles, retrouvent des objets cachés sous un drap, jonglent avec un ballon…

Malheureusement, seulement 3 sizaines ont réussi à réunir tout le matériel nécessaire à la construction d’un radeau. Lors de l’après-midi, les deux sizaines n’ayant pas de chance de réunir tous les matériaux pour leur radeau ont pu voler les radeaux déjà construis.

Malgré tout, les 3 sizaines avec leur radeau ne peuvent pas encore partir car pour survivre au voyage, ils doivent trouver une réserve de nourriture. Toutes les sizaines parcourent l’île pour trouver toute la nourriture utile à leur voyage tout en essayant de garder leur radeau.

A la fin de la journée, 3 sizaines ont réussi à tout réunir et quitter l’île sur leur beau radeau ! Alors que les 2 autres sont restés bloqué sur l’île jusqu’à ce que quelqu’un vienne les sauver.

A bientôt pour la prochaine réunion !

Pour le staff,

Bagheera

Réunion 11 novembre

Salut à tous,

Lors de la dernière réunion, les louveteaux ont enfilé leurs casquettes de détectives pour trouver qui avait tué Yves, le frère du juge. Durant la matinée, les épreuves s’enchainaient, les indices s’accumulaient et les coupables se multipliaient. Chaque suspect tentait de mettre la faute sur les autres mais pourtant tous les indices semblaient mener vers la cuisinière.

Après avoir repris des forces, l’heure de la justice à sonner mais la cuisinière avait disparue. Les louveteaux sont donc partis à sa recherche. Mais lorsqu’ils l’ont retrouvé celle-ci était morte et portait un indice qui allait mener nos petits détectives à la découverte de nombreux cadavres telle que celui de l’informaticien, du jardinier et de sa femme la coiffeuse. Mais qui avait donc bien pu commettre tous ses crimes ? et pourquoi ?

Au fur et à mesure de leurs découvertes, les louveteaux ont compris que c’était le juge qui avait tué tous ses compagnons pour venger la mort de son petit frère. En effet lorsqu’elle a découvert que c’était la cuisinière qui avait tué son frère elle décida de le venger et la tua donc. Mais comme le jardinier les avait vu, elle décida de le tuer aussi ainsi que sa femme car elle craignait que celui-ci lui raconte ce dont il avait été témoin. Quant à l’informaticien, il avait accès aux caméras de sécurité et aurait donc pu l’identifier.

Après avoir enfin trouver la meurtrière, nos petits détectives en herbes ont décidé de rendre justice et de ne pas répondre à la violence par la violence.

A bientôt pour la prochaine réunion.

Pour le staff Furicano,

Bagheera